Ma blacklist Google

blacklist googleL’avis des utilisateurs (user signals) est de plus en plus pris en compte par Google.  Google converge vers une solution ou nous sélectionnons nous même nos résultats de recherche, de sorte à les rendre plus pertinents pour nous, car correspondant à nos attentes.

Voyons ensemble quels sont les outils qu’il nous propose :

Le plus ancien est : « outil de demande de suppression d’URL ».
Je vous l’accorde cela est un peu radical. Ce n’est pas parce que je n’aime pas un site qu’il doit être supprimé aux yeux de tous. Mais rassurez vous son utilisation est plus tournée vers les webmasters que le grand public, d’ailleurs l’accès a cet outil se fait grâce à un compte Google et l’interface Google webmaster.

Alors, à quand l’arrivée de ces outils pour  le grand public.
Je pense que le moment est venu.

En effet, Il y a très peu de temps (le 15 février), nous avons vu apparaitre une extension pour l’explorateur Google chrome « Personal Blocklist » qui marque un pas en avant vers la présélection de résultats de recherche. Cette extension permet de se créer une liste de site à bannir de nos résultats. Elle est personnelle ce qui est un avantage mais n’est présente que pour le navigateur chrome.

Personal Blocklist imageIl n’aura pas fallu un mois (le 3 mars) pour que Google améliore son système puisqu’il nous propose maintenant de faire apparaitre la mention « block all xxxxx result » (xxx = nom du site)  directement sur son moteur de recherche et quelque soit le navigateur utilisé. Il devient ainsi facile de cliquer pour supprimer un résultat que l’on ne veut plus retrouver lors d’une prochaine recherche. Seul inconvénient il faut posséder un compte Google pour profiter de cet outil qui est réversible, en cas d’erreur le site supprimé de vos résultats de recherche peut à nouveau en faire partie. Précisons que cela est actuellement effectif sur google.com pour les gens possédant un nom de domaine en .com si vous utilisez Chrome 9+, IE8+ ou Firefox 3.5+.

block all resultsQue conclure de l’arrivée de ces nouveaux outils. Google ne veut plus travailler, maintenant c’est moi qui fais tout le boulot ? Hé bien, oui en quelque sorte.
En sélectionnant nous mêmes nos résultats nous définissons nos préférences et donc la pertinence des résultats que nous attendons de Google. Je pense que Google risque à l’avenir de modifier son algorithme pour ajuster les positions des sites en fonction du nombre de refus, de voir apparaitre un site dans ces résultats. Ainsi même les utilisateurs qui n’aurons pas écarté une adresse d’elle-même pourrait bénéficier du tri fait par d’autre.

Qu’en pensez-vous ?

One Response to Ma blacklist Google

  1. webkiwi dit :

    Merci pour cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *